News bière – Près de Dinan: la bière normande de Celliers Associés remporte une médaille – Houblon

Une première pour la coopérative de Pleudihen-sur-Rance (Côtes d’Armor): sa bière ambrée produite en Normandie a été primée lors de la dernière foire agricole.

Le «1066» est mis en bouteille à l'usine Celliers Associés de Condé-sur-Vire (Manche).
Le “1066” est mis en bouteille à l’usine Celliers Associés de Condé-sur-Vire (Manche). (© Les Celliers Associés)

Habituée aux médailles du concours général agricole pour ses cidres, sa principale spécialité tant en Bretagne qu’en Normandie, la Coopérative des Caves Associées – Val de Rance, dont le siège social est à Pleudihen-sur-Rance, près de Dinan (Côtes d’Armor) a été décerné pour la première fois pour une bière. Son premier.

Lire aussi: “Val de Rance” met le cidre en conserve

Bière de la baie du Mont-Saint-Michel

Une bière normande, produite dans la baie de Mont Saint Michel, mise en bouteille par les Celliers Associés sur son site Condé-sur-Vire (Manche).

«Nous avons vu le succès des bières bretonnes, Lancelot ou Coreff, par exemple. Et nous avons pensé qu’il n’y avait aucune raison pour laquelle nous ne pouvions pas faire de même avec les bières normandes “, explique Philippe Musellec, directeur général de la coopérative.

Il a trouvé un partenaire à 9 km du Mont-Saint-Michel, la brasserie Bay à Courtils (Manche). L’association entre le brasseur et le cidre a donné naissance, “en juin 2019”, à la “1066”, marque de bière légère ou ambrée.

14 octobre 1066 C’est la bataille d’Hastings une journée de combat et la victoire des Normands ⚔️🔥🥇🏆🎉

Publié par 1066 le dimanche 13 octobre 2019

Hommage à Guillaume Le Conquérant

C’est ce dernier, l’ambre, qui a retenu l’attention du jury lors de la dernière Salon Agricole de Paris. Il lui a décerné un médaille d’argent dans la catégorie “Bière ambrée haute fermentation”.

“Cela nous a surpris et nous a plu”, commente Philippe Musellec.

Le “1066”, un nom qui rappelle une autre marque, “est la bière des conquérants normands”, peut être lu sur le site de la marque.

Un nom non choisi au hasard pour revendiquer son identité régionale, raconte Philippe Musellec:

“1066 fut l’année de la bataille d’Hastings remportée par le duc de Normandie, Guillaume Le Conquérant, une victoire décisive dans sa quête de la couronne d’Angleterre”.

Lire aussi: Cidre: de la Bretagne au Japon, la boisson locale est devenue tendance

Dans les supermarchés et une trentaine de bars

“Toutes nos bières sont d’excellentes bières de haute fermentation, à base d’orge maltée biologique normande”, est-il également écrit sur la page web “1066”.

Il est en vente dans la plupart supermarchés en Normandie, ainsi que, pour le moment, une trentaine de bars dans cette région.

Des médailles qui stimulent les ventes

Les caves associées ont également obtenu deux autres médailles d’argent, pour leurs cidres bretons IGP, crus et sucrés. Des prix auxquels la coopérative est plus habituée, “mais on ne s’en lasse pas”.

Le petit autocollant collé sur les cous, rappel de la médaille obtenue, agit comme un appel presque irrésistible aux clients.

Un accélérateur appréciable des ventes, “nous estimons une croissance des ventes autour de 20% pour un produit médaille d’or. C’est un peu moins pour l’argent, mais ce n’est pas négligeable du tout”, conclut Philippe Musellec.