News bière – COVID-19: Des compagnies de bière de Calgary fabriquent un désinfectant pour les mains dans des cuves vides – Bière brune

Bien qu’il ait dû fermer ses portes la semaine dernière en raison de la pandémie de COVID-19, Annex Ale Project a quelque chose de nouveau à préparer pour les Calgariens.

À la fin de la semaine prochaine, la brasserie artisanale, située dans le quartier de Manchester Industrial, espère libérer environ 7 000 canettes de désinfectant pour les mains chaque semaine dans un avenir prévisible dans les rayons d’une épicerie de Calgary.

“Nous allons appeler cela une recharge de désinfectant pour les mains”, a déclaré le propriétaire Andrew Bullied. «Il y a ces pénuries de désinfectant pour les mains dans toute la ville et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis au point une recette pour quiconque en a besoin, alors je me suis dit que si je fais de l’alcool la plupart du temps de toute façon, pourquoi ne pas simplement pivoter un petit peu.”

L’intimidé et son équipe utiliseront la recette de l’OMS, qui contient du peroxyde d’hydrogène, du glycérol et 80% d’éthanol. Le mélange commencera comme un lavage – qui est le produit final de la fermentation de la bière avant la distillation – et aura ensuite l’éthanol retiré pour démarrer la base du désinfectant pour les mains.

«Nous utiliserons notre acier inoxydable (cuve) de qualité commerciale. . . Il est très facile à nettoyer, puis une fois que nous avons un désinfectant pour les mains, je veux dire, vraiment, ce qui serait plus propre que ce qui contient 3 000 litres de désinfectant pour les mains “, a déclaré Bullied en riant.

En collaboration avec Raft Beer Labs, une autre entreprise de Calgary qui assure l’assurance qualité des brasseries, Bullied a déclaré que lui et son équipe seraient en mesure de produire environ 3 000 litres de désinfectant pour les mains chaque semaine.

Le désinfectant en conserve, une fois ramené à la maison et ouvert, doit être transféré dans un autre récipient scellé tel qu’un distributeur de savon ou une bouteille de shampoing, afin que l’alcool ne s’évapore pas.

L’intimidation a déclaré que l’inspiration venait de la nécessité de trouver un moyen de maintenir une certaine normalité dans son entreprise et de continuer à payer ses employés.

“Je n’avais aucune intention de le faire”, a déclaré Bullied. “Mais nous avons des gens dont nous devons garder un emploi et nous avons un objectif plus important que nous pouvons servir ici dans la communauté de Calgary.”

Bien que l’intimidé ait déclaré qu’il n’avait reçu aucune approbation officielle du gouvernement pour fabriquer le désinfectant pour les mains puis le vendre, il a déclaré qu’il y avait probablement des circonstances spéciales en ces temps.

Mais les désinfectants pour les mains ne sont pas tous les cuves de bière en acier inoxydable de Bullied qui seront brassées.

“Nous devons également faire un peu de bière, aussi, juste pour garder notre levure en vie afin que lorsque la crise COVID-19 soit terminée, nous puissions redémarrer notre entreprise et commencer à servir de la bière aux gens”, a-t-il déclaré, “je pense que tout le monde va avoir besoin d’un verre après ça. “

AnnexeAleProject034 copie

ocondon@postmedia.com