News bière – Coronavirus: le géant de la bière BrewDog face à un «combat pour survivre» – Malt

Un géant de la bière du nord-est a déclaré avoir perdu 70% de ses revenus du jour au lendemain et est maintenant dans une «lutte pour pouvoir survivre».

La société BrewDog, basée à Ellon, qui a été lancée par les cofondateurs James Watt et Martin Dickie en 2007, a envoyé un courriel aux actionnaires et leur a dit que la crise des coronavirus allait rendre les prochains mois «très, très difficiles».

L’entreprise, qui emploie 2 000 personnes dans le monde et possède des pubs dans le nord-est, a lancé un appel à l’aide dans le cadre de son programme Equity For Punks.

Un e-mail de M. Watt, envoyé aux actionnaires hier, a décrit «l’impact colossal» que Covid-19 a eu sur l’entreprise.

James a déclaré: «Alors que Covid-19 fait des ravages imprévus sur notre monde, notre priorité numéro un doit être la sécurité de nos proches.

«Quant à BrewDog, je vous écris pour vous dire que les choses au cours des prochains mois vont être très, très difficiles pour nous.

«Covid-19 a déjà eu un impact colossal sur nos activités et nous avons perdu près de 70% de nos revenus du jour au lendemain.

«La réalité, c’est notre entreprise, et la grande majorité des entreprises sont désormais confrontées à un combat pour pouvoir survivre et survivre à cette crise.

«Nous avons actuellement deux priorités principales. Numéro un: survivre. Numéro deux: préserver autant que possible des 2 000 emplois que nous avons créés chez BrewDog. »

BrewDog lance un nouveau désinfectant pour les mains – et le distribue gratuitement à ceux qui en ont besoin

James a ensuite lancé un appel à l’aide pour traverser cette crise, suggérant que les clients pourraient soutenir l’entreprise en achetant de la bière, en faisant en sorte que leurs amis fassent de même et en investissant dans son programme Equity For Punks (EFP).

Il a ajouté: «La plus grande chose que vous puissiez faire pour nous aider est d’acheter nos bières.

«Plus nous pouvons générer de revenus pendant cette période, plus nous pouvons sauvegarder d’emplois.»

L’entreprise a annoncé qu’elle aiderait également les résidents du Nord-Est à traverser les prochains mois en aidant à combler le manque de désinfectant pour les mains dans les magasins.

BrewDog utilise sa brasserie, sa distillerie et ses ressources pour créer un désinfectant pour les mains, qui sera distribué gratuitement.

Il offrira également un service au volant dans ses bars, où les clients pourront acheter de la bière et des aliments qui seront livrés par un membre du personnel à leur véhicule ou à la porte d’entrée du bar.

Peter Chapman, MSP conservateur du Nord-Est, a déclaré: «BrewDog a apporté d’énormes avantages au nord-est et une entreprise de cette taille devant prendre cette mesure est catastrophique.

«Ma sympathie va aux travailleurs et j’espère que BrewDog pourra continuer à soutenir le personnel pendant cette période très difficile.»

BrewDog n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

Nous vous apporterons toutes les nouvelles au fil de la journée: