Press "Enter" to skip to content

News bière – Coopers stimule les exportations de malt | Brews News – Houblon

Les articles publiés dans le communiqué de presse sont des nouvelles produites par l’entreprise concernée et ne sont pas éditées par Brews News. Ce communiqué a été distribué par la brasserie Coopers.


Coopers nouvelle usine de maltage de Regency Park

Les exportations de la malterie de Coopers Brewery à Regency Park ont ​​doublé au cours des 12 derniers mois malgré l’impact de COVID-19 sur le secteur brassicole dans le monde entier.

Coopers envoie maintenant environ 35000 tonnes de malt par an à partir de ses maltages, principalement aux producteurs alimentaires et aux brasseurs en Corée du Sud, en Thaïlande et à Singapour, et de plus petites quantités sont vendues aux brasseurs et distillateurs d’Asie du Nord et du Sud-Est.

Le directeur de Coopers Maltings, le Dr Doug Stewart, a déclaré que la demande de malt de haute qualité des producteurs alimentaires étrangers n’avait pas été affectée par COVID-19.

“En mars de cette année, nous avons exporté 3100 tonnes, contre moins de 1000 tonnes en mars 2019”, a-t-il déclaré.

«En janvier, nous avons exporté environ 3 700 tonnes, ce qui est notre meilleur mois pour les exportations jamais enregistrées.»

Le Dr Stewart a déclaré que les ventes à certains brasseurs étrangers avaient été inégales au cours des dernières semaines, mais cela n’avait pas eu d’impact significatif sur les quantités globales d’exportation.

“Parce qu’une bonne partie de nos exportations sont destinées au commerce alimentaire, nous ne sommes pas sérieusement affectés par le ralentissement des brasseurs”, a-t-il déclaré.

Le Dr Stewart a déclaré que les exportations de 35 000 tonnes par an représentaient plus de la moitié de la capacité de maltage de Coopers.

Coopers utilise environ 15 000 tonnes par an pour sa production de bière, ses concentrés de bière de bricolage et sa production d’extraits de malt, avec de plus petits volumes vendus à d’autres brasseurs et producteurs alimentaires australiens.

“L’un de nos principaux arguments de vente pour les clients étrangers est la qualité du malt que nous produisons, qui est le résultat d’orge de haute qualité provenant d’agriculteurs du sud de l’Australie et de notre équipement de pointe”, a-t-il déclaré.

«Cependant, notre usine est également suffisamment flexible pour nous permettre de produire des malts d’origine unique qui sont de plus en plus populaires parmi les brasseurs et distillateurs artisanaux australiens.

«Le profil atteint en étant nommé Maltster de l’année 2019 lors de la Conférence mondiale sur l’orge, le malt et la bière à Varsovie l’année dernière a certainement contribué à rehausser notre profil, en particulier dans la région Asie-Pacifique.»

Le Dr Stewart a déclaré que les premières indications étaient que la récolte d’orge de cette année en Australie-Méridionale serait excellente, ce qui aiderait à maintenir la qualité du malt produit.