Press "Enter" to skip to content

News bière – Bars de Carouge à Plainpalais – Au bistrot, les Genevois retrouvent un peu de liberté – Bière

Heureux ou inquiets, clients et patrons racontent leurs retrouvailles avec leur zinc après l’accouchement. Rapport sur un retour timide à la normale.

“Cela ressemble presque à un samedi ordinaire”, explique Maria, une cliente du bistro Carouge.

Magali Girardin

Jake et Ted boivent leur première bière à distance avec Seamus, Christos et Jérôme Meyer. Ce groupe d'amis, tous étudiants, a dû s'asseoir à deux tables différentes.

Jake et Ted boivent leur première bière à distance avec Seamus, Christos et Jérôme Meyer. Ce groupe d’amis, tous étudiants, a dû s’asseoir à deux tables différentes.

Magali Girardin

À l'éléphant en boîte, le propriétaire du bistrot a sacrifié quelques tables pour créer suffisamment d'espace entre les clients.

À l’éléphant en boîte, le propriétaire du bistrot a sacrifié quelques tables pour créer suffisamment d’espace entre les clients.

Magali Girardin

Le même dispositif d'espacement a été reproduit sur la terrasse de l'établissement, rue de l'École de Médecine.

Le même dispositif d’espacement a été reproduit sur la terrasse de l’établissement, rue de l’École de Médecine.

Magali Girardin

Pas plus de quatre personnes par table, répètent le propriétaire et son personnel.

Pas plus de quatre personnes par table, répètent le propriétaire et son personnel.

Magali Girardin

A la plage, beaucoup d'entre eux ont fait le déplacement sur la terrasse de Carouge pour siroter le premier verre après l'accouchement.

A la plage, beaucoup d’entre eux ont fait le déplacement sur la terrasse de Carouge pour siroter le premier verre après l’accouchement.

Magali Girardin

La Place du Marché à Carouge prend des couleurs.

La Place du Marché à Carouge prend des couleurs.

Magali Girardin

A l'Epi Doré, le propriétaire a dû acheter pour 2000 francs. murs en plexiglas pour répondre aux normes sanitaires.

A l’Epi Doré, le propriétaire a dû acheter pour 2000 francs. murs en plexiglas pour répondre aux normes sanitaires.

Magali Girardin

Sur la terrasse de l'Epi Doré, Joris Lahoussay (au centre de la photo avec son chapeau) boit un verre entre amis et salue

Sur la terrasse de l’Epi Doré, Joris Lahoussay (au centre de la photo avec son chapeau) boit un verre entre amis et salue “ce retour du partage”.

Magali Girardin

Au Chat Noir, à Carouge, le chef de chantier a également installé des murs en plexiglas.

Au Chat Noir, à Carouge, le chef de chantier a également installé des murs en plexiglas.

Magali Girardin

Antoine, Maria, Sven et Marc frappent le carton sous le tilleul du Bar de La Plage.

Antoine, Maria, Sven et Marc tapent du carton sous le tilleul du Bar de La Plage.

Magali Girardin

1/13

La première gorgée de bière au bistrot après l’accouchement: “Elle a le goût de la liberté”, raconte Jérôme Meyer, un étudiant qui trouve sa première pinte avec des amis à L’Eléphant dans la canette samedi soir. Liberté un peu émoussée puisque le groupe de six amis a dû se diviser à leur arrivée au barreau de l’école de médecine. “Pas plus de quatre par table, confirme Yoan Lomet, propriétaire des lieux, masque. Avec mon personnel, nous avons maintenant un nouveau travail: placer les gens, désinfecter après leur passage, refuser les gens, espacer les tables et faire aussi des flics pour que les distances soient respectées. »

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.