Info bière – Dernier adieu à Éric Laguerre, dit Tom Malè, Manmi Pwela – Bière blonde

Selon la volonté de la famille, la dépouille d’Eric Laguerre sera enterrée aux États-Unis d’Amérique. A Port-au-Prince, lors de la dernière rencontre avec l’artiste, des collègues et collaborateurs ont évoqué le départ d’un “artiste original”.

Port-au-Prince, mercredi 18 mars 2020 ((rezonodwes.com)) – Des cris épars ont traversé ce mercredi, les murs du salon funéraire Pax Villa, lors de l’exposition du corps d’Eric Laguerre (63 ans)). Les visages fermés de proches et de collaborateurs affligés par la disparition de l’acteur ressortent de l’atmosphère qui y régnait depuis le début de la cérémonie funèbre.

Dès réception du
bière, avec l’aide de l’église du Sacré-Cœur de Turgeau, se fige dans un
silence religieux, on pouvait voir. Seule la sonnerie des morts a retenti dans le
moment pour ouvrir la voie à l’accueil de la délégation.

Le célébrant principal,
Mgr Pierre André Dumas, dans son homélie, a souligné la précieuse contribution de
acteur pour normaliser le rire comme thérapie sociale. «»Éric Laguerre, Tom Malè, était une bibliothèque vivante de blaguologie
Haïtien. Il l’a revendiqué dans son émission, rire était son
passion ”,
résuma le prélat.

Anouce Laguerre, frère aîné du défunt, inconsolable, a reconnu la perte d’un allié sur, un soutien fidèle de la famille. ” Toute la famille reposait sur lui. Je ne savais pas qu’il allait nous quitter à cette occasion. Je suis moralement effondré, lance-t-il.

Ses collaborateurs à la radio
Les Caraïbes ont également témoigné de ses talents d’acteur inégalé.
Caleb Desrameaux et Guyler C. Delva ont plaidé pour la pérennité de ses œuvres
à l’heure. ‘’ Le choix de diffuser un
l’extrait de ses produits à travers Matin Caraïbes est hautement possible. Il nous
doit préserver l’esprit de Tom »,
ils ont mentionné.

En raison du Coronavirus et de la décision des autorités américaines de suspendre les liaisons aériennes avec certains pays, les cinq fils du défunt n’ont pas pu payer leur présence aux funérailles de leur père bien-aimé, soudainement tombé malade.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com