Press "Enter" to skip to content

Craft beer – Toulouse. Menacés, les pompiers portent plainte – Mousse de bière

“Arrêtez les attaques!” a tweeté les pompiers de Haute-Garonne. Avec la fin de l’accouchement, ils voient l’émergence de très mauvaises habitudes.

“La première fois, nous sommes intervenus pour un sauvetage de personnes et nous étions des pierres dans le quartier de La Reynerie. Nos sapeurs ont reçu des canettes de bière et un radiateur (!) Tombé des passerelles non loin de l’ambulance. La semaine dernière, cette fois-ci à Empalot, on nous a pris à partie car, à leurs yeux, nous ne sommes pas intervenus assez vite. L’équipage a été insulté et menacé de mort “, détaille le contrôleur général Sébastien Vergé, patron des pompiers de Haute-Garonne.

Pour le réalisateur, pas question de laisser passer. “En 2018, nous avons été confrontés à une flambée d’agressions diverses avec 28 cas identifiés. L’année dernière, nous en avons enregistré 25. Cette année, avec une baisse de 40% de notre activité due à la crise de la convoitise, nous venons d’enregistrer nos septième et huitième attaques. Chaque fois, nous déposons systématiquement une plainte. “

Une manière de souligner le caractère “inacceptable” de ces comportements qui ont tendance à se multiplier loin des quartiers sensibles, “notamment auprès des personnes alcooliques ou sous l’influence de drogues”, regrette le contrôleur général.

Pour éviter les agressions et respecter le slogan “Ne touchez pas à nos pompiers”, le service départemental multiplie les actions de prévention, notamment dans les écoles. Et les pompiers cherchent également à recruter du personnel dans les villes. «Nous avons 15 postes bénévoles disponibles», précise Sébastien Vergé, «mais nous recherchons également des candidats, filles ou garçons, qui pourraient éventuellement devenir des professionnels».