Press "Enter" to skip to content

Craft beer – Seine et Marne. La brasserie artisanale L’Instant s’installe à Pontault-Combault, avec ses bières d’inspiration – Mousse de bière

Veselin, Cédric, Benoît et Florian.
Veselin, Cédric, Benoît et Florian. (© Le Moment)

“Brasseurs nomades” depuis trois ans, ils s’installent désormais Pontault-Combault. Cette Brasserie, est le projet de trois amis transportés par l’amour de la bière, Cédric Brottier, Veselin Penchev et Benoît Fleuret.

Leur histoire folle commence alors qu’ils étudient tous les trois à Sciences Po Paris, période pendant laquelle ils sont colocataires. Mais après des années studieuses et un avenir clair, ils envisagent sérieusement de changer de voie.

En même temps, amateurs de bonnes bières, ils commencent à brasser leur propre boisson. Ils doivent leur amour de la bière à leur voyage: Benoît a grandi en Belgique, à Bruxelles, où il a découvert les bières spéciales du pays. Cédric a découvert le monde des bières artisanales lors de ses séjours linguistiques en Allemagne, notamment en Bavière. Et enfin Veslin, il l’a fait lors de différents stages à Bruxelles.

Du mixage itinérant à l’installation

Après avoir testé, retesté et fait goûter leurs essais par des brasseurs professionnels et des cavistes, ils se lancent ensuite dans un brassage professionnel, Moissy-Cramayel, où Cédric Brottier a grandi. Ensuite, passant des cuisines aux garages, ils peaufinent leurs recettes, et début 2017, la première bière L’Instant de leurs installations est née.

Benoît Fleuret, qui formé en parallèle à l’Université de La Rochelle, la formation de référence en France, pour l’obtention du diplôme d’opérateur de brasserie, souligne:

Le brassage avec des collègues nous a permis de former et de partager les meilleures pratiques afin de toujours nous améliorer. Nous voulions développer notre clientèle avant de vraiment nous installer.

Depuis, ils ont développé près de 15 recettes. C’est suite aux retours positifs des clients, “plus nombreux que les produits” comme le précise Benoît Fleuret avec le sourire, que les trois amis décident de créer leur propre brasserie.

Avant d'avoir leurs propres locaux, les trois partenaires étaient des «brasseurs nomades».
Avant d’avoir leurs propres locaux, les trois partenaires étaient des “brasseurs nomades”. (© Le Moment)

En 2018, Cédric et Benoît ont quitté leur emploi pour se consacrer uniquement à cette activité. “Nous avons vu le paysage brassicole évoluer rapidement, la demande de véritables bonnes bières artisanales et locales augmente, et nous ne nous sentions plus à l’aise dans nos métiers respectifs, stimulants intellectuellement, mais parfois vides de sens et très intangibles », explique Benoît Fleuret.

C’est alors à Pontault-Combault qu’ils ont trouvé un grand entrepôt de 400 m² avec de hauts plafonds pour installer leur matériel. Dans le même temps, ils embauchent leur premier employé: leur vendeur, Florian, ancien client et propriétaire d’un bar.

Au fil des ans, la production a considérablement évolué, passant de 300 hectolitres en 2018 à 700 hectolitres en 2019, et une prévision de 1000 hectolitres en 2020.

“Mettre en valeur les terroirs”

En termes de matières premières, l’eau et le malt viennent d’Ile-de-France, Seine-et-Marne et Val d’Oise.

“Nous avons une gamme de 8 bières permanentes. Pour nous, la bière ne concerne pas seulement sa couleur, blanche, blonde ou ambrée, mais nous travaillons sur les styles en mettant en avant différents terroirs via différents houblons: polonais, sud-africains, nordiques, alsaciens, belges ou même américains Explique le fondateur. Les brasseurs ont passion pour les “bières européennes oubliées” qu’ils prennent plaisir à revisiter, comme le “Grodziskie polonais” (bières de blé fumé), ou les Bières de garde à l’ancienne du Nord de la France

Nous avons choisi le nom L’Instant parce que nous sommes épicuriens. Nous travaillons sur les accords entre les plats et nos bières. Notre principale motivation est l’amour du produit.

Les bières sont disponibles pour toutes les occasions.
Les bières sont disponibles pour toutes les occasions. (© Le Moment)

Une multitude de médailles

L’année dernière, ils ont participé à plusieurs concours brassicoles (le Challenge France Bière, le concours international de Lyon et celui du Musée de la Brasserie Française de Nancy), où ils ont reçu une multitude de médailles pour leurs produits, décernées à l’aveugle par des professionnels: des médailles d’or pour cinq bières, mais aussi des médailles d’argent.

80% de leur production est vendu en circuits courts en Ile-de-France grâce à environ 180 cavistes, bars indépendants, restaurants et épiceries fines. Lors du confinement et de la fermeture forcée de ces commerces, l’équipe, qui a connu une baisse de 50% de son chiffre d’affaires, a su s’adapter en proposant des livraisons à domicile aux particuliers.

Une campagne de crowdfunding

Pour les accompagner dans cette aventure, les partenaires ont lancé une campagne de crowdfunding pour pouvoir acquérir des équipements plus importants: réservoirs de brassage, cuves de fermentation, et machines d’embouteillage, mais aussi un taproom (bar) avec six becs de pression, mobilier et décoration “pour pouvoir accueillir les clients sur place, pour des dégustations, des achats, et pour qu’ils découvrent notre façon de travailler”, souligne Benoît Fleuret.

Brasserie L’Instant, 24 bis, rue du Pré des Aulnes, zone d’activités Pontault-Combault. Contacts: contact@bieres-linstant.fr. Page Facebook: www.facebook.com/BieresLInstant. Site Web: www.bieres-linstant.fr. Pour contribuer au prize pool: fr.ulule.com/linstant/