Craft beer – Coronavirus: à Hanoi, la “rue des Occidentaux” retour – Houblon

Habituellement très fréquentée jusque très tard dans la nuit, la rue Ta Hiên, au cœur du vieux quartier de Hanoi, est désormais très calme. La cause de l’épidémie de COVID-19.

>> COVID-19: les rues de Hanoi désertes
>> Restaurants désertés à cause du nouveau coronavirus
>> Hanoi: vie nocturne au coeur de la rue des Occidentaux

Les bars et autres lieux de divertissement de la rue Ta Hiên sont fermés jusqu’à au moins fin mars.

Face à la pandémie de coronavirus, le président du Comité populaire municipal, Nguyên Duc Chung, a demandé la fermeture jusqu’à fin mars au moins de tous les sites historiques, bars et salons de karaoké, ainsi que des programmes de chant et de musique à l’extérieur. Les restaurants peuvent rester ouverts s’ils le souhaitent. Parce que les touristes doivent manger….

Ta Hiên Street, surnommée la “rue ouest“, est réputé pour sa vie nocturne animée. Ses étals de bière sur le trottoir offrent toutes sortes de plats tels que des cailles et des calmars grillés, nem chua (viande hachée et écorce de porc fermenté), frites, phở xào bò (nouilles de riz au boeuf sauté) … Tout le monde se retrouve au coude à coude dans une ambiance gaie d’écolier. Et puis, il y a aussi des bars de nuit comme le fameux bar 1900, Hay bar … Mais tout cela était avant le coronavirus.

La décision récente de fermer temporairement les lieux de divertissement est nécessaire, peu importe les touristes.

Un résident local a partagé: “Je n’ai jamais vu la rue Ta Hiên si calme! C’est un spectacle rare car le quartier est connu sous le nom de + rue qui ne dort jamais +“.

Nguyên Phuong Hoa, une jeune femme de Hanoi, a déclaré: ”À Chaque fois que nous parlons de la “rue des Occidentaux”, nous pensons immédiatement au carrefour Ta Hiên – Ma Mây – Luong Ngoc Quyên. Cet endroit est également surnommé par les Hanoians comme le “paradis de la bière”. C’est étroit, bondé, et pourtant on aime y venir. Mais maintenant, l’atmosphère est très calme

Evidemment, les propriétaires et gérants des lieux concernés respectent scrupuleusement la réglementation municipale. De nombreux magasins affichent même des informations relatives à l’épidémie en vietnamien et en anglais.

Tout le monde fait de la malchance avec bon cœur car cette situation n’est bien sûr que temporaire. Tout devrait redevenir normal dans les prochaines semaines.


Diêu Thúy – Hiên Anh / CVN