Press "Enter" to skip to content

Craft beer – AUSTRALIE Un tueur en série parmi les supporters du carton – Bière blonde

Remplissez les stades malgré la caméra d’une effigie de vous en carton: la bonne idée a fait tourner la mauvaise farce en Australie. Inspirée par une idée déjà appliquée pour les matchs de football en Allemagne, la Fédération australienne de rugby XIII (NRL) a suggéré que les fans paient 22 dollars australiens (13,50 €) pour faire imprimer une effigie en carton. , grandeur nature, disponible dans les stands. Mais les jokers ont détourné l’appareil en envoyant des photos … insolites. Par exemple, celui de Harold Shipman, surnommé le Dr Death, un médecin anglais reconnu coupable en 2000 d’avoir tué quinze de ses patients. On a donc pu voir son portrait dimanche dernier dans les tribunes du match entre les Penrith Panthers et les Newcastle Knights … alors qu’il s’est suicidé en détention il y a plus de quinze ans.

FRANCE
Du vin dans votre gel hydroalcoolique!

Les vignerons français commenceront à distiller à partir de vendredi quelque 2 millions d’hectolitres de vin non vendus du fait de la baisse de consommation en confinement, afin de faire du biothanol ou du gel hydroalcoolique. A partir de demain, les 33 distillateurs agréés en France pourront collecter du vin et distiller, a indiqué jeudi Didier Josso, le délégué de la filière viticole de l’organisme semi-public FranceAgriMer qui gère les marchés agricoles.
La mesure exceptionnelle, autorisée par Bruxelles et financée par des fonds publics européens, doit se prolonger jusqu’au 15 octobre. Il s’agit notamment de libérer de l’espace dans les caves avant la prochaine récolte. Nous nous laverons les mains en Beaujoulais ou Bordeaux!

Une bière toulousaine
chocolatine

Évidemment, le concept était plutôt au sud de la ligne de démarcation entre les appellations chocolatine et pain au chocolat: Toulouse.
Une brasserie fabrique cette bière brune et la fait cuire avec des chocolatines invendues, recueillies auprès des boulangeries. Habituée aux excentricités, elle produit déjà une bière à la violette et une autre sale, au concombre. Sant!

l’histoireUne fresque en hommage au caissier portée par le Covid-19 Une touche de rose sur les lèvres, les cheveux tirés: le portrait d’Acha Issadounne, caissier de 52 ans victime du Covid-19, illumine depuis mardi un mur de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) peint par le graffeur C215, venu avec ses bombes pour se souvenir.
Pendant l’accouchement, nous avons tous fait nos courses, nous avons tous vu les caissiers se sacrifier. J’étais confortablement confiné à la maison comme la plupart des Français, explique Christian Gumy, alias C215.
Acha Issadounne a travaillé comme caissière pendant 30 ans au Carrefour de Saint-Denis. Elle est décédée le 26 mars. Première victime de Covid-19 parmi le personnel du grand groupe de vente au détail.
L’artiste est tombé sur son portrait dans la presse et a contacté le maire de Saint-Ouen et la famille d’Acha Issadounne pour lui demander la permission de lui rendre hommage dans son quartier.
Elle a un parcours incroyable, elle était vraiment une personne exemplaire et serviable, aimée du plus grand monde, une personne investie dans l’association, numérotée du graffeur de renommée mondiale, habitué à associer son art au portrait du des causes qui tiennent à cœur la liberté de la presse ou la précarité.
Depuis la mort de sa sœur, Nora Issadounne a ressenti une pointe de colère. Elle n’aurait pas aimé que je le dise mais elle a dû être morte pour que Carrefour décide d’installer le plexiglas et d’offrir du gel hydroalcoolique, dit-elle amèrement.