Bière artisanale – Les Français toujours insouciants – Bière brune

Malgré les mesures prises par le gouvernement, beaucoup d’entre eux prennent la situation à la légère.

Malgré les annonces drastiques d'Edouard Philippe samedi soir, Parisiens et touristes ont continué dimanche à flâner dans les rues de la capitale (ici sur les bords de Seine).
Malgré les annonces drastiques d’Edouard Philippe samedi soir, Parisiens et touristes ont continué dimanche à flâner dans les rues de la capitale (ici sur les bords de Seine). GONZALO FUENTES / REUTERS

Malgré les annonces drastiques d’Edouard Philippe samedi soir, les Parisiens et les touristes ont continué à flâner dans les rues de la capitale ensoleillée dimanche. Comme si de rien n’était. Il flottait dans le jardin du Luxembourg ou sur les rives du canal Saint-Martin, noir de monde, un air de vacances.

Dans le quartier populaire de Bastille, de nombreux jeunes, souvent étudiants, ont continué à s’asseoir et à boire jusque tard dans la nuit. Tout comme dans le “rue de la soif“A Rennes, où certains ont dit vouloir”boire la dernière bière avant l’apocalypse“Les habitants de 11e arrondissement de Paris faisait ses courses, sans souci, dans le rush habituel du marché d’Aligre.

Quant aux parents, nous les avons vus avec leurs enfants sur les places: “Nous devons respirer. Ils sont intenables dans les appartements», Ont-ils justifié. Après tout, la solution est-elle nécessairement pour tout arrêter, interroge Jean-Paul Croizé, retraité à Vernon (Eure) qui se sent

Cet article est réservé aux abonnés. Tu as toujours 80% découvrir.

Abonnement: 1 € pour 2 mois

annulable à tout moment