Press "Enter" to skip to content

Bière artisanale – La bière d’Ile-de-France survivra-t-elle au coronavirus? – Mousse de bière


Les nuages ​​se rassemblent dans les 140 bars et fermes brassicoles d’Ile-de-France


La bière d'Ile-de-France survivra au coronavirus © Brasserie Oskare.

Par Fabien Humbert

L’Ile-de-France est en effet une région brassicole. Il y a pas moins de 140 brasseries opérant sur son territoire. Un nombre particulièrement impressionnant quand on sait qu’il y a quarante ans, il n’y en avait plus! Traditionnellement, la région parisienne était une terre fertile pour les brasseries. Ils y produisaient la matière première, l’orge brassicole, en Beauce et en Brie, et la concentration des débits de boissons, et donc des points de vente, était très importante. Cependant, après la Seconde Guerre mondiale, les nombreuses brasseries de la région ont progressivement disparu au fur et à mesure que les zones industrielles où elles étaient installées ont été remplacées par des bureaux ou des logements.

La vague des micro-brasseries

L’escalade de la brasserie a été jouée en trois […]

Souhaitez-vous en savoir plus?

Il vous reste 80% à lire – Découvrez nos offres

Essai gratuit

pendant les 24 premières heures
non renouvelable

0 €

S’inscrire

Sans engagement

Accès 24h / 24

Articles illimités
Journal PDF

3 €

Acheter

Sans engagement

Accès permanent

Articles illimités
Journal PDF

10 €

par mois

Souscrire

Annulable à tout moment