Press "Enter" to skip to content

Bière artisanale – Comment certaines entreprises d’Edmonton fonctionneront si l’étape 1 se poursuit jeudi – Bière

EDMONTON –
Les entreprises d’Edmonton à l’étape 1 de la relance économique de l’Alberta se préparent et prévoient comment fonctionner selon des directives strictes en matière de santé.

Le gouvernement de l’Alberta décidera mercredi s’il poursuivra la phase 1 de sa relance – qui comprend les garderies, les salons de coiffure et les salons de coiffure, ainsi que les restaurants et les bars – jeudi.

Lundi, la province a publié des documents qui décrivent ce qu’elle attend des entreprises de chaque secteur alors qu’elle rouvre lentement l’économie dans les semaines et les mois à venir.

LIRE LA SUITE: Voici ce que le gouvernement de l’Alberta dit aux entreprises avant la relance

Le marché de la bière artisanale a l’intention d’ouvrir dès que le gouvernement le permettra.

Shawn Harrison, directeur général du bar et du restaurant, a déclaré à CTV News que les tables d’Edmonton seront distantes de deux mètres et que les membres de l’équipe porteront des masques.

En vertu des directives du médecin hygiéniste en chef, la Dre Deena Hinshaw, les bars et les restaurants doivent fonctionner à 50% de leur capacité.

“Avec l’éloignement social, les deux mètres, on peut peut-être obtenir 180 sièges.”

Pour certains propriétaires d’entreprise, la réouverture le 14 mai est trop tôt.

“Être mentalement prêt en trois jours, c’est tout simplement trop”, a déclaré Lauren Hughes, propriétaire de Mousy Browns.

Au lieu de cela, le salon de coiffure avec des emplacements sur 124 Street et Old Strathcona, ouvrira en juin et suivra certaines de ses propres directives, comme des masques obligatoires pour les clients et pas de séchage au sèche-cheveux.

“Nous avons du personnel qui a des problèmes de santé, nous avons des clients qui ont des problèmes de santé”, a ajouté Hughes.

Tous les employés du salon seront tenus de porter des masques, ce qui suscitera des inquiétudes concernant le manque d’EPI, bien que le gouvernement ait déclaré qu’il donnerait aux entreprises une liste de fournisseurs.

Avec des fichiers de Dan Grummett de CTV News Edmonton